La Joconde

La Joconde ou Le Voyage de Mona Lisa – Chat Maigre Feat. Léonard de Vinci

Avec le temps, le tableau original peint sur un panneau de bois de peuplier s’est courbé et voilé et présente une fente de 11 cm visible au dos du côté gauche.
Le décrochage au Louvre pour un examen annuel ne permet pas de l’amener au laboratoire, son état est étudiée en salle. Les conservateurs disent que 2 heures en dehors du caisson isotherme suffisent pour en accélérer la dégradation.
Mais Mona Lisa ne restera plus prisonnière : la libérer et lui redonner vie et mobilité sur un nouveau support : la palette de manutention, accessoire destiné à favoriser le déplacement des objets, lui offrir de nouveaux voyages.
Qui n’a pas rêvé de regarder Mona Lisa les yeux dans les yeux, de percer son énigme, son histoire,  réveiller ses sens cachés, effacés ?
Associer l’application du motif et différentes sections de la palette pour redessiner les contours estompés qui se dissolvent dans l’ombre et la lumière et pour faire renaître les sfumati, et les glacis colorés qui vitrifient le tableau original.
Le processus de recomposition s’achève par l’application du motif original d’une parfaite précision photographique d’après le modèle vivant !

La Joconde ou Le Voyage de Mona Lisa – Chat Maigre Feat. Léonard de Vinci, 2013, 800 mm x 1 200 mm, Bois, papier, vernis

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s